Onduleurs pour l’alimentation en cas de panne de courant

La perte d’énergie est toujours un frein, surtout si vous n’avez pas de générateur ou d’autre source d’énergie de secours pour garder les lumières allumées et le réfrigérateur en marche et éviter que la nourriture ne s’abîme. Les générateurs peuvent être bruyants, malodorants et pénibles à entretenir pour les rares occasions où le courant est coupé. Aujourd’hui, une voiture est essentiellement un générateur sur roues, avec une alimentation constante en carburant ; elle peut alimenter un onduleur qui se nourrit des 12 volts DC (courant continu) générés par l’alternateur. La Prius est juste un autre type de générateur sur roues.

Je ne plaide pas ici en faveur de l’achat d’une Prius ou de tout autre hybride uniquement dans ce but, ni en disant que l’utilisation de véhicules non hybrides pour l’alimentation de secours est un choix moins judicieux, mais juste pour montrer comment installer et faire fonctionner un onduleur dans une Toyota Prius et expliquer comment cela affecte le véhicule et son fonctionnement.

Dispositifs d’alimentation avec un onduleur dans une Prius

Préparation du test de l’onduleur qui alimente un petit radiateur individuel (200 watts).

Quel type d’onduleur choisir ?

Pour choisir un onduleur, il existe de nombreuses options.

– Certains onduleurs peuvent être connectés directement à l’allume-cigare ou à la prise de courant de 12 volts d’un véhicule. Les onduleurs qui se connectent de cette manière sont généralement limités à une puissance de 100 à 150 watts.

– D’autres onduleurs se connectent directement à la batterie de 12 volts du véhicule ; ils sont généralement fournis avec des câbles d’alimentation qui se fixent sur les bornes positive et négative de la batterie. Ils sont capables de fournir plus de puissance : 400 à 750 watts, plus ou moins. Le facteur limitatif de ces onduleurs est le calibre ou l’épaisseur des fils qui les relient à la batterie. Plus le fil est fin, moins l’onduleur peut réellement tirer de puissance de la batterie avant que la tension ne chute ou ne tombe en dessous du minimum requis pour son fonctionnement.

– Les gros onduleurs peuvent fournir une puissance de l’ordre de 1000 watts ou plus. Par mesure d’économie, ces onduleurs sont généralement dépourvus des câbles positif et négatif, de sorte que le client doit les acheter séparément ou en fabriquer un ensemble lui-même.

Outre leur capacité de puissance, les onduleurs se distinguent par la forme de l’onde électrique qu’ils produisent.

– Les onduleurs à onde sinusoïdale pure, qui coûtent généralement plus cher, produisent de l’énergie sous une forme d’onde lisse comme celle produite par les services d’électricité, et sont recommandés pour les appareils électroniques sensibles ou délicats.

– Les onduleurs à ondes carrées, qui coûtent généralement moins cher, produisent de l’énergie sous une forme d’onde qui semble un peu plus hachée qu’une onde parfaitement lisse, mais qui essaie de la reproduire fidèlement. Dans certains appareils, cela se traduit par un bourdonnement ou un ronflement.

– Les onduleurs à ondes carrées modifiées (également appelés onduleurs à ondes sinusoïdales modifiées) conviennent pour alimenter les lumières, la plupart des appareils qui utilisent des moteurs (comme les réfrigérateurs et les congélateurs), et les appareils qui utilisent des adaptateurs électriques (comme les ordinateurs portables et les téléphones portables). En cas d’urgence, l’onduleur à onde carrée modifiée convient pour la plupart des utilisations, à moins que vous n’ayez absolument besoin d’une alimentation électrique comme celle du réseau électrique.

Onduleur à onde carrée modifiée de 1200 watts

L’onduleur que j’ai choisi pour mon propre usage est un onduleur à ondes carrées modifié transporté par Harbor Freight et vendu sous la marque CEN-TECH, numéro d’article 69659 (malheureusement abandonné semble-t-il), que j’ai acheté pour 67,49 € avec un bon de réduction de 25 %, à l’origine 89,99 €. L’appareil est conçu pour fournir jusqu’à 1200 watts en continu. C’est plus que suffisant pour faire fonctionner un réfrigérateur et quelques lumières la nuit, ainsi que pour faire du café et des toasts au petit déjeuner, et pour faire fonctionner une petite unité de climatisation de fenêtre de 5 000 BTU et quelques ventilateurs. Ce n’est pas suffisant pour faire fonctionner toute une maison, mais c’est bien mieux que de ne pas avoir d’électricité du tout et cela peut être utile à tout moment de l’année.

L’onduleur que j’ai choisi n’était pas équipé de câbles d’alimentation positifs ou négatifs, alors j’ai acheté une paire de câbles de démarrage de calibre 4 chez Advance Auto Parts. J’ai reçu un câble positif un peu plus long que le câble négatif, car le câble positif devait être un peu plus long pour atteindre la borne positive de la batterie de 12 volts à l’endroit où je l’installais dans la trappe. Le câble négatif pouvait être plus court puisque j’ai décidé de le fixer à la carrosserie elle-même, là où le câble négatif de la batterie se connecte pour le point de masse.

S’assurer que la voiture est éteinte

Avant de faire quoi que ce soit, assurez-vous que votre Prius est éteinte. Enroulez une extrémité du câble d’alimentation positif dans du ruban adhésif ou un autre matériau pour l’empêcher d’entrer en contact direct avec le câble d’alimentation négatif, la carrosserie du véhicule ou tout écrou ou boulon fixé à la carrosserie.

La procédure telle que je la décris consiste à déconnecter électriquement la batterie du véhicule, ce qui entraînera la perte des préréglages de la radio et nécessitera la réinitialisation de la fonction d’enroulement et de déroulement automatique des vitres.

Procédez à vos propres risques

Je ne suis pas responsable des erreurs, des accidents ou des dommages résultant du respect de cette procédure.

Installation d’un onduleur dans une Prius

Tout d’abord, le tapis arrière, le couvercle et le plateau de chargement ont dû être enlevés ainsi que le couvercle latéral qui recouvre la zone de la batterie. J’ai également retiré le couvercle d’accès à l’ampoule du feu arrière droit car je devais faire passer les câbles électriques de l’onduleur par là dans la zone de la trappe.

Retirez le couvercle en plastique rouge qui recouvre la borne positive.

Sur la batterie elle-même, j’ai retiré le couvercle en plastique rouge de la borne en le faisant glisser hors des crochets ou des fermoirs qui la maintiennent et en l’écartant du chemin. Selon la dextérité de vos doigts, vous devrez peut-être aussi retirer le bloc d’alimentation de la commande de frein, qui est la boîte noire boulonnée à côté de la batterie.

Retirez le boulon à côté de la pince de la borne positive, attachez le câble d’alimentation positive et serrez le boulon sur le dessus.

J’ai branché la borne négative à la prise de terre du véhicule où le câble de la borne négative de la batterie était branché. J’ai fait cela en dévissant le câble négatif de la batterie de la carrosserie du véhicule, en montant le câble négatif de l’onduleur directement contre la carrosserie du véhicule, puis en vissant le câble négatif de la batterie sur celui de l’onduleur. Lorsque vous faites cela, vous pouvez voir des étincelles, mais ne vous inquiétez pas, car la tension à laquelle nous sommes confrontés entre cette batterie et le véhicule et l’onduleur est seulement de l’ordre de 12-14 volts et ne vous causera aucun dommage. Veillez simplement à ne pas court-circuiter les câbles d’alimentation positifs et négatifs.

Branchez le câble d’alimentation négatif à l’endroit où le négatif de la batterie se connecte à la carrosserie du véhicule.

Une fois le couvercle en plastique rouge enlevé, j’ai retiré le boulon qui se trouve à côté de la pince de la borne positive (pas celui qui maintient réellement la pince à la borne), j’ai boulonné l’extrémité du câble positif à cet endroit, puis j’ai fait passer le câble par l’ouverture d’accès du feu arrière droit.

Acheminez les câbles d’alimentation positif et négatif par l’orifice d’accès au feu arrière droit.

Après avoir fait passer le câble d’alimentation négatif par l’ouverture d’accès au feu arrière droit, j’ai pu remettre le couvercle en place par-dessus les câbles, en laissant toutefois un petit espace autour d’eux.

Remettez le couvercle de l’accès au feu arrière en place.

J’ai ensuite fixé l’extrémité du câble négatif à la borne d’alimentation négative à l’arrière de l’onduleur et j’ai vissé le capuchon de la borne sur le dessus pour le maintenir en place. Les photos ici montrent que j’ai enveloppé l’extrémité du câble d’alimentation positive dans un vieux t-shirt, car il n’y avait pas de ruban adhésif à portée de main lorsque j’ai fait cela. Je recommande d’utiliser du ruban adhésif car il n’est pas aussi susceptible de se détacher et de risquer un court-circuit, mais le t-shirt a fonctionné à la limite.

Empêchez le câble d’alimentation positif d’entrer en contact avec le câble d’alimentation négatif ou tout contact métallique à l’intérieur du véhicule pour éviter de court-circuiter la batterie.

J’ai ensuite découvert l’extrémité du câble positif, l’ai attaché à la borne d’alimentation positive à l’arrière de l’onduleur, et l’ai bien fixé avec le capuchon de la borne vissé en place. Avant de démarrer la Prius, j’ai retourné le bouton d’alimentation à l’avant de l’onduleur et je me suis assuré que le voyant vert d’alimentation était allumé.

Fixez solidement les câbles d’alimentation à leur poste approprié à l’arrière de l’onduleur.

Voilà, actionnez l’interrupteur et laissez la Prius se mettre en marche !

Ne laissez pas l’onduleur sous tension lorsqu’il n’est pas utilisé ou lorsque le véhicule est éteint, pour éviter de vider votre batterie de 12 volts.

Test de l’onduleur

J’ai testé individuellement le nouvel onduleur en faisant fonctionner quelques appareils – un réfrigérateur, une cafetière, un grille-pain et un petit radiateur individuel de 200 watts – pour éviter de surcharger l’onduleur. Pour ce faire, j’ai mis la Prius en marche et l’ai préparée de manière à ce que la voiture puisse démarrer et faire tourner le moteur selon les besoins pour maintenir la batterie haute tension suffisamment chargée. Grâce à l’application Torque de mon smartphone Android et à un adaptateur Bluetooth OBDII connecté au port de diagnostic, j’ai pu obtenir une lecture de base du nombre d’ampères tirés de la batterie haute tension (200+ volts) pour faire fonctionner la voiture et, par extension, tous les appareils de 12 volts connectés, comme l’onduleur.

Courant de base avec l’onduleur éteint

J’ai constaté qu’avec le véhicule à l’arrêt, avec la radio, les lumières intérieures et l’écran éteints, le courant sortant de la batterie haute tension fluctuait autour de 1,16 ampères. C’est assez de courant pour maintenir la voiture en marche avec le moteur éteint.

L’onduleur est éteint.

1,16 ampère est ma valeur de référence pour savoir combien de courant est tiré de la batterie haute tension pour alimenter la voiture lorsque le moteur est arrêté.

Base de référence lorsque l’onduleur est allumé

Lorsque j’ai appuyé sur le bouton d’alimentation situé à l’avant de l’onduleur, le courant est passé à environ 1,21 ampère, ce qui signifie que l’onduleur lui-même tire un peu de courant lorsqu’il est en marche, mais qu’il n’alimente rien.

Notez que l’interrupteur d’alimentation du chauffage est éteint, mais que celui de l’onduleur est allumé, comme le montre le voyant vert.

1,21 ampère tiré de la batterie haute tension. Ce chiffre, un peu plus élevé que mon précédent taux de courant au repos, montre que l’onduleur a bien quelques pertes en veille.