6 légendes urbaines sur l’huile de votre moteur

6 légendes urbaines sur l’huile de votre moteur

Sommaire

 

 

 

Certaines légendes urbaines sont non seulement persistantes, mais aussi tellement ridicules qu’on ne peut s’empêcher de se gratter la tête parfois, et celles concernant l’huile moteur de votre voiture sont peut-être parmi les pires qui soient.

 

1. Si l’huile sur la jauge est sale, changez-la

 

Selon les experts, ce n’est pas vrai. Une huile qui devient foncée ne signifie pas nécessairement qu’elle est devenue  » sale « . En fait, l’huile moteur contient des additifs qui changent de couleur lorsqu’ils agissent. Le noircissement est probablement le résultat de l’action de l’huile et n’indique pas nécessairement qu’elle doit être changée. Pour avoir l’esprit tranquille, consultez d’abord les recommandations du fabricant avant de gaspiller de l’argent.

 

2. Changez votre huile tous les 2 500 km

 

Cela était peut-être vrai il y a 20 ou 30 ans, lorsque le moteur était moins raffiné, mais ce n’est rien de plus qu’un mythe aujourd’hui. La grande majorité des voitures modernes pourraient parcourir plus de quatre fois plus de kilomètres avant d’avoir besoin d’une vidange d’huile, bien que les experts recommandent d’effectuer la vidange aux intervalles indiqués par le constructeur de votre voiture.

 

3. Toujours changer l’huile avant les longs voyages

 

Il y a en fait une part de vérité à cela ; cependant, il se peut que ce ne soit pas seulement l’huile qui nécessite votre attention. C’est toujours une bonne idée d’examiner l’ensemble de votre voiture avant les longs trajets, en particulier en gardant un œil sur les points de défaillance possibles comme les courroies, les tuyaux du radiateur et les niveaux de liquide. Réaliser que vous avez besoin d’une vidange d’huile pendant le voyage est quelque chose que vous ne voulez pas, donc ce n’est pas une mauvaise idée de le faire avant de prendre la route.

 

4. Quand vous achetez une nouvelle voiture, changez votre huile à 500 km

 

L’huile moteur pendant les 500 premiers kilomètres de conduite montrent des niveaux élevés de métal « d’usure » ; cependant, les fabricants sont bien conscients de cela et abordent le problème en mettant des huiles spéciales dans leurs voitures pendant la période de rodage. Encore une fois, il est préférable de suivre les recommandations du fabricant, ou de contacter votre concessionnaire local si ce n’est pas possible.

 

5. Une fois que vous passez à l’huile synthétique, vous devez toujours l’utiliser

 

C’est un gros mythe et, donc, faux. En fait, la frontière entre l’huile synthétique et l’huile à base de pétrole s’estompe car les deux types d’huile sont souvent mélangés de nos jours. Il n’y a aucun danger à passer de l’une à l’autre comme bon vous semble.

 

6. Certaines huiles sont meilleures que d’autres 

 

Bien que ce soit généralement vrai, les différences de qualité entre les huiles sont plutôt mineures. Le plus important est que vous achetiez une huile dont la viscosité est appropriée et qui répond aux normes ASE, ce que presque toutes font aujourd’hui.

DANS LA MÊME CATéGORIE

A LIRE AUSSI